©Karine Wade

[Nouveau Brunswick - Canada]

SAMEDI – DIMANCHE // Plateau francophone // GRATUIT

Chloé Breault n’aime pas les guêpes, les départs, les oignons et les choses qui font pleurer. Mais elle aime l’amour, les chansons et les chansons d’amour :
Amours qui marchent,
Amours qui marchent pas,
Amours qui s’en vont,
Qui s’attendent
Et qui s’en reviennent.
Amours qui (se) lovent.

Musicienne et parolière sensible, son folk planant se mélange à une pop feutrée pour jouer dans ces choses du cœur et de la vie qui font qu’on a besoin de chanter pour pas se perdre. Parce que si les chansons aident peut-être pas à pleurer moins, elles aident probablement à pleurer mieux.

Après pas mal de kilomètres et de scènes, elle a parké son char chez-elle, dans la Péninsule acadienne, le temps d’enregistrer un premier album qui sonne quand même un peu comme un voyage : Love.

www.chloebreault.com

Album : Love (octobre 2017)