©Arnaud Emmanuel Veron

[Colombie]

DIMANCHE // Grande scène du Plan // GRATUIT

The Bongo Hop c’est le nouveau projet afro caribéen du trompettiste Etienne Sevet. Sur Satingarona pt1, son premier carnet de voyages sonores, nourri de 8 années passées à Cali (Colombie), on retrouve donc les amis de la période caleña, comme Nidia Gongora, (la voix d’Ondatropica et Quantic, qu’il avait découverte et filmée dès 2003, alors qu’elle était l’inconnue chanteuse du groupe folklorique Socavon) ou encore le rappeur Maikcel (Zalama), mais aussi le producteur multiinstrumentiste Patchworks (Voilaaa, The Dynamics, Mr President, Taggy Matcher, Uptown Funk Empire), rencontré à Lyon.

Avec Satingarona pt. 2, The Bongo Hop tient, deux ans après un premier album unanimement salué, les promesses d’un prédécesseur qui avait posé un regard neuf sur les métissages afro-caribéens. Toujours accompagné de sa complice Nidia Gongora et du producteur Patchworks, le globe-trotter bordelais repart à la recherche de nouveaux terrains de jeu, aux côtés du rappeur Greg Frite (ex-Triptik), du chanteur haïtien Kephny Eliacin, ou encore de Laurène Pierre-Magnani (Lord Rectangle) et Cindy Pooch (Tikaniki). Il évolue, surprend,tout en restant fidèle à ses deux fondements : le souffle et la danse.

www.underdogrecords.fr/artistes/the-bongo-hop/

Dernier Album : Satingarona pt. 2 (février 2019)